Le burn-out de la recherche d'emploi

Résultat de recherche d'images pour "recherche d'emploi"

Cet article n'était pas prévu mais je suis au bord du désespoir, voir même bientôt de la défenestration. Vous l'avez peut être remarqué (ou pas) mais je suis beaucoup moins réactive sur vos blogs #BlocopineEnCarton tout simplement parce que je me consacre corps et âme à ma recherche d'emploi. Sur le mien encore, j'avais quelques articles d'avance, mais je bats des records de non consultation de stats depuis l'histoire du blogging.

Jusqu’à présent l'intérim fonctionnait pas trop mal, donc j'avais stopper les recherches intensives, je me contenter juste de regarder quotidiennement les annonces sur Pôle emploi. Mais depuis le mois de mars plus rien et ce, malgré les relances. Alors j'ai pris un rendez vous à la mission locale, pour remettre à jour mon CV et ajouter les quelques semaines d'intérim. Et c'est plein d'espoir avec mon CV tout beau tout neuf que je me relance dans le casse tête d'écrire une lettre de motivation.

Au début j'y croyait. Quand je suis allé posté mes lettres, j'étais persuadée que j'aurai des réponses positives. et 3 jours après avoir envoyé les lettres, j'ai eu un coup de fil :

"Bonjour c'est le collège machin-bidule, est ce que vous avez le bac  ?
- Ah non je me suis arrêté en BEP.
- Ah désolé, il faut le Bac pour être AED !"

J'ai pas osé la contredire mais, j'avais déjà passez un entretien pour ce poste dans un autre établissement mais j'avais été recalé parce que j'étais trop jeune. Et beaucoup d'amis qui font ce métier m'ont assuré qu'il ne le fallait pas. Donc affaire à suivre...

Alors j'ai décidé de tenter ma chance dans ce qui me plaisait : l'administratif. Pour être agent administratif, j'ai vérifier, c'est accessible sans diplôme, donc pas d'excuse cette fois ci. J'ai commencé à envoyer les premières lettres y'a 15 jours / 3 semaines, et pour l'instant, rien nada... Même pas une lettre de refus ou un coup de fil, alors je sais pas si je dois y voir un signe ou non.
C'est vrai, après tout comment savoir ce que pense les employeurs quand ils reçoivent les lettres ? Comment je sais si ils les gardent au cas où ? Ou si cette lettre que j'ai mis une heure à écrire, parce que j'ai dû la recommencer 15 fois à cause d'une rature/faute d'orthographe/oubli d'un mot/Mauvais genre (ne rayez pas la mention inutile), va partir à la poubelle ou finir oublié dans un coin ?

Est ce qu'au moins les employeurs savent le temps qu'on y consacre ? L'enjeu que ça représente pour nous ? Ben non ils s'en fichent, eux ne voient que leur rendement, et se fiche qu'on puisse se ronger les ongles, atteindre le 15 de tension en attendant une réponse. Pas forcément positive ou négative, mais au moins un mail ou un coup de fil, pour dire "On a bien reçu votre candidature" ça serait sympa et on aurait pas besoin de rester à se languir près du téléphone. Mais bon après tout, on est juste un CV de plus, une candidature de plus, ils se fichent pas mal de l'être humain derrière le CV.

Et y'a autre chose qui me panique : Décembre 2018 je serais en fin de droit. Qu'est ce qui va se passer si je retrouve pas de boulot d'ici là ? Je vais me retrouver sans revenus ?
Et que dire de l'inactivité de pôle emploi ? Je crois que moins efficace qu'eux tu meurs. En revanche ils sont champions pour ce qui est de te proposer des offres à la con.
Alors si je résume, j'ai beaucoup de diplômes dans la petite enfance qui ne servent à rien car de 1 : le secteur est archi bouché et de 2 : Je veux clairement changer de voie.

Au final c'est plus un article brouillon qui part dans tous les sens, juste pour me défouler et vous dire oh combien je suis désespéré, déprimée, découragée, dégoûtée... bref à bout de nerfs.



Commentaires

  1. Courage ma belle, chercher un emploi ça peut être très long. Lorsque tu envoies une lettre, le mieux c'est que tu fasses une relance téléphonique une semaine après. Tu appelle et tu leur demandes si ils ont bien reçu ta candidature, ce qu'ils en pensent, y'a t il des postes.. ils n'appellent pas pour dire qu'ils ont reçu ton courrier. C'est frustrant mais c'est comme ça. ( imagine si ils devaient appeler chaque personne.. c'est malheureusement impossible..) alors continue à envoyer des lettres ou des emails et note les dates pour pouvoir rappeler au bout de quelques jours. C'est la ténacité qui payera !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !

      Jusqu’à présent j'avais jamais été plus de 3 mois au chômage même quand je sortais du lycée ! C'est ce que je vais faire cette semaine, relancer encore, et encore lol Merci pour tes conseils :)

      Supprimer
  2. La recherche d'emploi c'est tellement difficile moralement avec peu de retour, les montagnes russes entre espoir et désespoir... Un jour, cela fini par payer même si on n'y croit plus.. Je te souhaite de relire cet article en souriant très rapidement ! courage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci c'est gentil :) J'espère aussi arriver à vaincre ce foutu chômage et me dire que je me suis plains mais qu'après j'ai fini par trouver !

      Supprimer
  3. Alors, j'ai plein de choses à répondre à ça. Peut-être que ça t'aidera ?

    Plutôt que de chercher des offres, peut-être devrais-tu essayer de chercher des formations pour te réorienter ? Ca fait des mois que tu cherches et ton métier est bouché alors normalement, ton conseiller ne peut pas te refuser de changer de voie.
    Tu peux trouver des formations dans ta région qui seront totalement financées, et tu continueras à toucher tes indemnités le temps de la formation et après (jusqu'en décembre 2018) si tu ne trouve pas tout de suite du travail derrière. C'est ce que j'ai fait.

    Tu peux être financée par Pôle Emploi, par ton quota d'heures cumulées de droit à la formation (voir avec l'Etat), par le département, la région, l'Etat, l'Europe.

    Voir avec la Mission Locale si tu es éligible au Contrat d'Avenir. Ca te permet de signer pour en poste (qui te plaît) entre 1 et 3 ans, sans que tu n'aies aucune expérience. Le but, c'est justement qu'ils te forment. Pour y être éligible il faut avoir 2 de ces 3 points : - ne pas avoir le BAC (BEP, ça passe) - avoir moins de 25 ans - habiter dans une zone dite prioritaire ou défavorisée (je sais plus mais tu peux trouver cette fameuse liste des communes sur internet ou en demandant directement à la Mission Locale). Moi, j'avais fait signer une fausse lettre d'hébergement (j'ai le BAC ...) par une connaissance qui habitait "au bon endroit" pour y avoir droit ... Et c'est passé sans soucis !

    Tu peux aussi te tourner vers les chantiers d'insertion. Les mots font peur mais honnêtement c'est génial (j'y travaille). Il faut pour ça que tu sois éligible au contrat aidé (demande à ton conseiller Pôle Emploi, il doit te fournir une feuille de liaison). En chantier d'insertion, on te donne du travail même si tu n'as aucune expérience, on te forme, et on s'adapte à tes contraintes (horaires et jours pour les enfants, voitures, logement ...). Tu es suivie par des personnes qui sont là pour t'aider dans tous les domaines où tu as des problèmes, et il y a 80% de sorties positives (comprendre qu'après ton passage là-bas, tu as 80% de chances de retrouver un poste directement, et la structure fait en sorte que ce soit le cas).

    Tu peux aussi te servir des nouveaux outils de Pole Emploi. Depuis 2015, tu peux postuler à des offres pour lesquelles tu n'as aucune expérience. Comment c'est possible ? Ils ont développé une nouvelle méthode de recrutement basée sur les capacités innées et plus sur le CV. Une fois par mois, ton Pôle Emploi organise une session de recrutement pour un métier (par exemple Carrefour recherche des caissiers). On va te faire passer des tests d'aptitude pendant une journée. On ne regarde pas ton CV ni tes expériences. Si tu réussis les tests, Carrefour s'engage à te recevoir en entretien, toujours sans connaitre ton CV, pour évaluer ta motivation. Ca se fait de plus en plus, et c'est génial, demande à ton conseiller de pouvoir y participer ! Ca s'appelle la MRS (méthode de recrutement par simulation).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ensuite, Pôle Emploi a créé un nouveau site : emploi-store.fr où tu peux trouver un tas de nouveaux outils hyper utiles. Tu peux : - trouver des aides précieuses pour écrire tes CV et LM (phrases toutes faites, astuces) - passer des entretiens d'embauche par simulation - trouver toutes les formations disponibles dans ta région et les moyens de la financer - avoir un tas d'informations utiles sur ton secteur (quels métiers recrutent ... etc) - faire des tests assez poussés de personnalité qui t'indiquent vers quelles branches et métiers tu es prédisposée (ça aide parfois à se lancer vers des choses qu'on avait même pas envisagé) ... Et encore un tas d'autres choses (j'ai pas fini de fouiller ^^).

      Je ne suis pas "pro-Pôle Emploi", loin de là (j'ai eu mon lot de galères avec eux aussi ... On est d'accord sur l'inefficacité des conseillers, il faut toujours les pousser). Mais maintenant, de par mon travail, je bosse avec eux, et je suis au courant de tout ce qu'ils mettent en place. Et vraiment, certaines choses peuvent aider, mais c'est toujours pareil ... Encore faut-il que les personnes qui en ont besoin sachent que ça existe (je comprendrais jamais comment ils font pour que les demandeurs d'emploi soient autant livrés à eux-mêmes avec tous les moyens qu'ils mettent ... Ils font vraiment n'importe quoi) !!!

      Voilà pour ce que je sais .. J'espère t'avoir donné des pistes !

      COurage !

      Supprimer
    2. Merci pour toutes ces informations ! Les contrats d'avenir je connais et j'en ai déjà bénéficié donc je suis plus éligible et c'est comme ça que malheureusement je me suis vu refuser un poste en crèche alors que j'avais expériences + diplômes et j'habitait juste à côté, j'ai eu grave les boules !

      Les formations je l'avait déjà envisagé et j'en avait parlé à ma conseillère de la mission locale, le soucis c'est le paiement. Je touche le montant de mes indemnités soit 530 euros par mois, ce qui est insuffisant pour vivre rajoute à ça des frais d'essence + de nounou.... c'est pour ça que j'avais abandonner l'idée quelques temps. En plus la conseillère voulait que je fasse un stage et un bilan d'orientation avant donc trop long sachant qu'il me fallait absolument un boulot (n'importe lequel) pour pouvoir boucler les fins de mois car on est en grande difficulté financière.

      Pour les outils pôle emploi je connaissais pas du tout ! Merci pour cette piste je vais regarder de suite !

      Supprimer
  4. Je compatis...J'envie parfois nos parents pour qui tout était si facile ! Trouver un emploi de nos jour c'est aussi difficile que de trouver les 5 bon numéros du loto, en particulier pour les postes peu qualifiés ou les candidats sont tellement nombreux qu'il y aura toujours quelqu'un de plus expérimenté ou de plus diplômé que toi. Ne désespère pas, il y a aussi une part de chance et le tout est de ne pas baisser les bras et de te trouver une occupation afin de ne pas déprimer. Le blog c'est déjà une très bonne idée ! Mais il y a aussi des formations gratuites en ligne en informatique ou en langue. Bon courage. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Grave ! Je vois mes parents ils ont toujours trouvé du boulot facilement, et puis maintenant y'a tellement de demandes pour peu d'offres que les recruteurs se base parfois sur des détails à la con : Un oubli d'un S ? Ok on jette le CV. Une jeune femme ? Elle pourrai nous faire des gosses. Il sait pas si je suis monsieur ou madame ? On jette.
      Les occupations j'ai essayé. J'ai voulu me remettre à la couture pour faire des peluches à ma fille, sauf que j'ai du abandonner car j'ai pas trouver de mousse de rembourrage.
      Ah je savais pas pour les formations en ligne gratuites, je vais regarder ça :)

      Supprimer
  5. Oh, je compatis ma belle... J'imagine ton désespoir... As-tu pensé à postuler dans un autre domaine qui embauche plus? Genre, la restauration par exemple. Peu importe si ce n'est pas ton truc, ça te permettrait d'avoir un job et de postuler ailleurs, en ayant un job. Je pense que l'attitude de l'employeur est toute autre quand tu postules en étant au chômage et quand tu postules en ayant un boulot. C'est juste une idée comme ça...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour tes conseils ! Malheureusement, j'ai déjà essayé, tout comme le commerce et c'est toujours le même problème : pas d'expérience :/

      Supprimer
  6. Hey salut ! Je ne comprends que trop bien ton ras le bol. Je ne peux que rejoindre Rozie et te conseiller grandement une formation. Tu dis que tu as besoin de trouver du taff en urgence mais ça patine. Donc quitte à avoir le temps, autant se former dans un domaine qui te plaît plus et qui embauche :P Surtout que pas mal de formations donnent droit à une rémunération (Région notamment), je sais de quoi je parle, je viens d'en terminer une et je peux te dire que ça m'a changé la vie. C'est la meilleure chose que j'ai pu faire.

    Quand aux frais de garde des enfants, ils peuvent t'aider aussi. Je ne peux t'en dire plus car je n'étais pas concerné mais une personne en formation en bénéficiait. Il y aussi énormément de formations à distance qui sont très bien, ce que veulent développer les régions d'ailleurs (c'est ce que j'ai fait, 3 jours/semaine chez moi et 2 jours/semaine en centre de formation.)

    Je te rejoins complètement sur ton coup de gueule des employeurs qui ne donnent pas de réponse... c'est inexcusable. Même une lettre toute prête et impersonnelle est mieux que pas de réponse du tout, pour l'estime de soi c'est un coup dur à chaque fois. Et notre jolie administration ne donne pas l'exemple...

    Bon courage, vraiment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Re-bienvenue par ici ! :)

      J'aimerai bien faire une formation, mais ce qui m'embête c'est si je trouve un boulot entre temps ? Soit je renonce au boulot, soit j'abandonne la formation...par contre à distance ça peut être pas mal, je vais me renseigner merci pour l'info :)

      Ma fille va à l'école à la rentrée, donc à priori la garde ne sera plus un soucis, mais c'est toujours bon à savoir au cas où un jour j'y serai à nouveau confronté !

      Oui surtout que généralement les rares qui répondent, nous envoient des réponses types déjà toutes prêtes, ils ont juste à changer 2-3 détails et puis basta ! Donc c'est vraiment exagérer qu'ils ne prennent pas la peine de répondre, surtout que la plupart du temps c'est la secrétaire qui rédige la lettre et le boss ne fait que signer !

      Pour l'administration, j'ai envoyé 5 ou 6 lettres par Laposte et j'ai eu 0 réponses. J'en ai envoyé 2 par e-mail car j'en avais marre et j'ai eu confirmation de la réception ! Alors peut être que mon erreur à été là, du coup j'hésite à tout r"=é-envoyer par mail.

      Merci à toi !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire