L'importance de l'anonymat




Quand j'ai ouvert mon blog, il fallut faire de nombreux choix : Quel titre choisir ? Quel design mettre en place ? Quel thème aborder ? ... En revanche, il y a une seule question que je ne me suis pas posé c'était celle de l'anonymat, tout simplement parce que ça coulait de source.
Ce qui ma poussé à ouvrir un blog, c'était ce besoin de m'exprimer en toute liberté sans crainte d'être jugée ou qu'il y est des répercutions, c'est pourquoi mon compagnon est le seul au courant dans mon entourage de l’existence de ce site, même si j'avoue que j'ai toujours peur qu'il fasse une bourde. On a l'habitude de tout se dire et de ne rien se cacher, donc ça me paraissait naturel qu'il connaisse cet espace, surtout que si la situation était inversé, j'aimerai le savoir aussi.

Alors bien sûr qui dit anonymat, dit partir de zéro car je ne peux pas en parler autour de moi, ou en faire la pub sur mon Facebook perso, ce qui au départ compliqué un peu la chose, mais c'était le prix à payer. Evidemment, préserver cet anonymat demande des précautions :

- Je n'utilise pas mon vrai nom :
 Je ne pense pas que ce soit LA révélation du siècle, mais j'utilise un pseudonyme, Louanne n'est pas mon véritable prénom, juste un prénom que j'aime beaucoup et j'utilise depuis un moment déjà. J'utilise également des surnoms pour ma fille et mon compagnon

- Pas de photos personnelles
Excepté sur Instagram mais toujours à visage caché mais j'ai préféré rendre le compte privé, et que je n'accepte que les blogueuses que je connais car je les suis régulièrement et elles aussi. Non pas que je pense que me suivre soit un grand privilège, mais il se peut qu'un jour je mette des photos à visage découvert, et puis si mes proches tombent sur mon compte, ils me reconnaîtrons forcément et donc je serai grillée...

- Je n'ai pas précisé où j'habite
J'ai déjà dit être du sud-ouest, et être géographiquement, pas très éloignée de Toulouse, mais je n'ai pas donné ni le nom de la ville, ni même département. C'est pas super grand là d'où je viens, et tout le monde se connait plus où moins donc ont doit pas être 10 000 non plus à y habiter, c'est pas comme si j'étais sur Paris ou Marseille, là le lien serait vite fait...

J'ai d'ailleurs supprimer ma page Facebook car ma soeur a bien faillit tomber dessus un jour ou j'étais chez mes parents et que j'avais oublié de me déconnecter... heureusement, elle y a pas fait attention mais j'ai eu sacrément chaud aux fesses. De plus, j'étais toujours stressée à l'idée de me planter et de parler du blog sur mon compte perso au lieu de la page ...

En revanche, au nom de l'anonymat je ne me permets pas tout : J'ai pas ouvert ce blog pour régler mes comptes et je m'y tiens. Je peux râler contre quelque chose, contre une profession, contre une remarque que j'ai pas apprécier, mais jamais contre une personne en particulier. Je fais aussi en sorte de pouvoir assumer publiquement ce que j'ai écrit. Même si j'ai pas envie que ma famille sache à quel point mon désir d'enfant me fait souffrir, si ils le découvrent y'a pas mort d'homme non plus... Par contre, si jamais un de mes écrits, devait blesser ou faire des histoires, là j'assumerai pas.

Qu'est ce qui se passerai si je venais à être découverte ? Si certaines d'entre vous découvre ma véritable identité c'est pas grave, surtout que si un jour je rencontre des blogueuses, automatiquement le voile sera levé. Mais je peux pas non plus donner mon véritable nom sur la place publique, sinon l'anonymat n'a plus aucun intêret, surtout que le but du jeu, c'est que si mes proches tombent sur mon blog, ils ne fassent pas le lien avec moi, car si ça devait arriver, j'arrêterai tout. Je ne me sentirai plus libre d'expression, et le pourquoi de l’existence du blog perdrait tout son sens. Puis je vois déjà les boutades arriver lors des repas de famille, et ça m'énerve rien que d'y penser...

En faisait tout ça, il se peut que je perde des followers car j'ai pu voir sur des blogs que beaucoup n'aiment pas ces blogs anonymes qu'ils jugent trop impersonnel. C'est un choix, mais je suis assez naïve pour penser que ce qui compte c'est les écrits et pas les photos des gnomes en couche culottes. Donc lever l'anonymat pour les grandes copines blogueuses pourquoi pas, mais pas ici.


Et vous quel choix avez vous fait ? Anonyme or not ?




Commentaires

  1. J'ai fait le même choix que toi, pour des raisons un peu différentes pourtant. J'ai choisi l'anonymat - relatif car je me montre de temps en temps - pour une plus grande liberté de ton, et surtout pour mettre en avant mes mots, mes idées, plutôt que ma personne et ma petite vie personnelle.
    Finalement, je dévoile plus de moi-même que je ne l'avais imaginé au départ, car je crois effectivement que ça "aide" un peu de donner quelques éléments auxquelles nos lectrices peuvent se raccrocher pour savoir qui leur parle...Mais je ne montre, et n'écrit, que ce que je suis prête comme tu dis à assumer pleinement, et si je suis plus souple pour moi-même, je ne veux pas identifier mes filles qui n'y ont pas librement consenti.
    En revanche, si l'on découvre mon blog, ça m'est égal ; je préfère effectivement ne pas trop le savoir où y penser, et dans l'absolu je préférerais que ma famille ne le découvre pas, mais je n'en ferais pas un drame et ça ne m'empêcherait pas de continuer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'en choisissant l'anonymat, le jugement de tes lecteurs n'est pas faussé car ils n'ont pas d'autres choix de te concentrer sur tes écrits ! Pour la souplesse je te rejoins un peu, je parle beaucoup de moi, de mon avis et de mon ressenti mais très peu de mon conjoint, et je ne dit rien qui pourra porter préjudice à ma fille.

      Supprimer
  2. Coucou! Comme toi, je fais attention à bien préserver mon anonymat, mais ce n'est pas toujours facile! Le plus important pour moi, c'est que ma belle-famille ne me lise pas ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Cette histoire d'anonymat, ce n'est pas simple et comme toi, je fais attention... Je n'ai pas ouvert de page Facebook pour cela car je sais que sur ce réseau, tout va trop vite... Cela me fait perdre surement de l'audience mais tant pis.
    Certains amis m'ont démasqués et cela a été très difficile pour moi...
    Tu fais bien de te préserver !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non c'est pas simple du tout, et j'ai lu de nombreux témoignages de filles qui se sont fait grillée malgré leur précaution, ça fait peur ! C'est possible que ne pas avoir de page facebook fasse perde de l'audience mais je trouve que Hellocoton compense pas mal de ce côté là !
      Ah mince, comment ils t-ont démasqué ???

      Supprimer

Enregistrer un commentaire